Saint-Benoit

SAINT-BENOIT 97 470

Superficie : 23.000 ha. Population : Habitants: 29.000 en 1996.. Commune agricole. Letchis

Saint-Benoît longtemps

La ville doit sa naissance au Gouverneur Pierre Benoît Dumas. A l’époque de l’Ancien Régime, la subdivision administrative était la paroisse.. Le curé tenait les registres de l’état-civil.5929 En 1779, Sain-Benoît comptait 5229 habitants dont 1395 blancs, 4493 esclaves et 35 personnes de couleur, libres. La production principale du quartier était le café avec en 1792, 8000 à 10.000 balles. Le girofle occupait une place de choix : 4 tonnes en 1808. Pendant la Restauration et le Second Empire, Saint-Benoît en 1815, a perdu Sainte-Rose qui fut érigée en commune. En 1839Les sieurs Lambert et d’Hotman sont "autorisés à faire circuler entre Saint-Benoît et Saint-Denis, une voiture publique de neuf places attelée de deux chevaux, conduite par un cocher de condition libre".

CHEMIN DE FER. le 11 février 1882, le train : 6 voitures et deux fourgons venant de St-Denis, inaugurent la nouvelle voie ferrée s'arrêtant à Saint-Benoît.

PERSONNAGES.

Patrie de Joseph Hubert, de l'Amiral Pierre Bouvet. En 1815,La Rivière des Marsouins fut la première ravine pontée par Montfleury Hubert, désenclavant ainsi la ville.

CALCINE. Le 18 OCTOBRE 1995, le bénédiction Raphaël Calciné a soufflé ses 100 bougies avec son épouse Marie Jeanin de 90 ans.

A voir : en ville

EGLISE et LE MONUMENT AUX MORTS, en pleine ville. Le Parc Nelson Mandela et son Ludoparc.

MEDIATHEQUE: 8000 adhérents. CONSERVERIE "Royal-Bourbon".Quartier : Le Butor

THEÄTRE, rue des Iris à Bras de Fusil. Un café théâtre est en projet.. .

A voir : les écarts

ABONDANCE (L’) l'Abondance sur la route de Takamaka est le dernier écart de Saint-Benoït : là, forêts, rivières.

BASSIN BLEU et ses bungalows. BASSIN DE LA PAIX randonnée à la cascade du Bassin de la Paix, avec ses orgues basaltiques.

BEAUFONDS, BEAULIEU. La première usine sucrière est créée en 1734 par Lainé de Beaulieu, avec celle de Bras-Panon. .

Bourbier, les Bas, Bourbier les Hauts,

BRAS CANOT- BRAS MADELEINE : Vergers de letchis, de man,gues, de mandarines, d’orangers. La Confiance.

" ECHO", site de l’Echo sur la route de la Plaine des Palmistes.

FORÊT DES RAVENALES. Sentier équestre Saint-Benoît à) la Plaine des Palmistes. GRAND-ETANG.

ILET BETHLEEM, là où il y avait une église de couvent de soeurs, se situe sur les berges de la Rivière des Marsouins. On y accède par la route de Bourbier les Hauts ou par le sentier de l"Abondance". (Un seul dernier habitant "Jacquot).

MARINE (La) le kiosque, son aire de pique-nique, sa falaise.

PARC AUX CERFS, Parc de 500 ha. ou vivent des centaines de Cerfs de Java.

PONT de GRAND BRAS Le pont de Grand Bras à l'abandon, était un lieu de baignade Il y a aussi des tangues, des palmistes des anguilles recherchés par les "braconneurs".

RIVIERE DES MARSOUINS et son futur parc boisé.

RIVIERE DES ROCHES avec ses roches mais aussi ses bichiques de la pleine lune. Les Pimpins pou Vacoas. Projets : Sports de rivière, base nautique : kanoë kayak, voile.

TAKAMAKA / les deux centrales hydro-électriques ont été mises en service en 1968 et 1989.Saint-Benoît. en 1922 commence à fournir de l'énergie électrique ; plus tard ce sera Takamaka.